Roland-Garros: Djokovic terrasse Nadal


"Si tu veux battre Rafa sur son court, tu dois jouer ton meilleur tennis. Ce soir, c'était mon meilleur tennis", a souligné Djokovic qui s'est imposé 3-6, 6-3, 7-6 (7/4), 6-2 après 4h11 d'une lutte qui restera gravée dans les mémoires et les annales du tennis. Le match ayant commencé peu après 19h00 et prennant une tournure exceptionnelle, on se demandait comment les organisateurs allaient bien pouvoir faire évacuer le stade pour faire respecter le couvre feu de 23h00. A partir de 22h30, le public s'est mis à scander des "On s'en ira pas ! On s'en ira pas !" aux changements de côté et même des "Forget démission", en référence au directeur du tournoi qui avait fait évacuer les spectateurs du match Djokovic-Berrettini mercredi. Mais cette fois, le public a eu gain de cause. Alors que Djokovic venait de remporter le tie break du troisième set au bout de 97 minutes pour cette seule manche (!), le speaker du stade a annoncé "Madame, Monsieur, en accord avec les autorités nationales, le match ira a son terme en votre présence". L’annonce a provoqué une explosion de joie: "Merci Macron !" a scandé le public avant d'entonner une Marseillaise. Dimanche, Djokovic tentera de remporter une deuxième fois Roland-Garros, après 2016, pour devenir le seul joueur de l'ère Open (depuis 1968) à avoir à son palmarès au moins deux fois chacun des quatre tournois du Grand Chelem. Il lui faudra pour cela battre Tsitsipas (5e) qui a dominé Alexander Zverev (6e) en cinq sets dans l'autre demi-finale.


AFP

0 views