Séoul utilise l'IA pour détecter et prévenir les tentatives de suicide sur les ponts


La jeune femme en robe d'été est-elle simplement en train d'admirer la vue depuis le pont ? C'est la question à laquelle des chercheurs sud-coréens et les services d'urgence tentent de répondre en utilisant l'intelligence artificielle pour détecter et prévenir les tentatives de suicide. Dans le cas présent, c'est l'un des chercheurs qui démontre à quel point il peut être difficile pour les équipes de surveillance humaine de faire la part des choses. Mais le système d'IA qu'ils développent a appris des modèles de comportement en analysant les données des caméras, des capteurs et des registres d'envoi des services de secours depuis avril 2020, a indiqué mercredi l'Institut de technologie de Séoul. En se basant sur des informations tirées d'heures d'images de vidéosurveillance et en évaluant des détails tels que l'hésitation de la personne, l'IA peut alors prévoir une situation dangereuse et alerter immédiatement les équipes de secours, a déclaré le chercheur principal Kim Jun-chul. La Corée du Sud, qui comptait 52 millions d'habitants en 2019, a enregistré le taux de suicide le plus élevé de l'OCDE. Plus de 13 700 personnes se sont donné la mort la même année, selon des données gouvernementales. Près de 500 tentatives de suicide sont signalées sur 27 ponts sur le fleuve Han, long de près de 500 km, chaque année, a indiqué la ville. Le nombre d'envois de secours a bondi d'environ 30 % en 2020 par rapport à l'année précédente et bon nombre des tentatives ont été faites par des personnes âgées de 20 à 30 ans, la pandémie de coronavirus ayant entraîné de plus grandes difficultés économiques et accru la lutte pour l'emploi, a indiqué M. Kim de la brigade de secours.



Source: AFP



1 view