Samsung annonce le décès de son président Lee Kun-hee


Lee Kun-hee, le charismatique patron du groupe Samsung, plus important conglomérat sud-coréen, est décédé dimanche à l’âge de 78 ans, six ans après avoir été hospitalisé suite à une crise cardiaque.


Le décès de Lee, l’homme le plus riche du pays avec une fortune estimée par Forbes à 20,9 milliards de dollars, est de nature à alimenter l’intérêt des investisseurs sur une possible restructuration de Samsung et le sort des parts de Lee dans plusieurs entreprises du groupe, dont Samsung Electronics.

Jay Y. Lee contrôle de facto le conglomérat depuis 2014. Il a été emprisonné pour son rôle dans un scandale de corruption ayant provoqué la destitution de l’ancienne présidente Park Geun-hye.


“Le président Lee était un vrai visionnaire qui a transformé une entreprise locale en plus grand innovateur mondial et puissance industrielle”, a dit Samsung, mettant en avant la transformation du management du groupe initiée en 1993 par Lee.


Samsung est devenu bien plus qu’un simple fabriquant de téléviseurs de milieu de gamme, s’imposant comme la plus importante entreprise technologique au monde en termes de revenus - devant les japonais Sony, Sharp et Panasonic - et mettant fin au règne d’Apple sur le marché des smartphone.


Reuters/AFP