Tournois des six nations: la France soigne ses débuts en Italie


Net et sans bavure. Avec un grand Antoine Dupont, le XV de France a surclassé une faible équipe italienne (50-10) et parfaitement lancé une nouvelle campagne du Tournoi des six nations, samedi au stade olympique de Rome. Plus expérimentés, plus rapides et plus habiles que la Nazionale, rajeunie, les Bleus ont rempli leur contrat, avec le bonus offensif à la clé, en inscrivant sept essais dont un doublé de l'ailier Teddy Thomas. Sous le soleil et dans la douceur de la "Ville éternelle" (21 °C samedi), les Bleus se sont baladés face à l'équipe la plus faible du Tournoi, dont la dernière victoire dans la compétition remonte à février 2015. Après la deuxième place acquise en 2020, ce Tournoi doit être celui de la confirmation pour la troupe de Fabien Galthié, en quête d'un premier titre depuis 2010. Lors de leur précédent duel avec la "Nazionale" dans le Tournoi, en février 2020 au Stade de France, les Bleus ne s'étaient pas amusés. La victoire (35-22) et le bonus étaient au rendez-vous mais l'écart de points insuffisamment soigné. Et à la fin de la compétition, l'Angleterre, à égalité de points avec la France, avait décroché le titre grâce à un meilleur goal average général.

Avec notamment un doublé de Thomas et Dupont à la baguette, ils ont cette fois-ci soigné l'ampleur du score. Le demi de mêlée toulousain a, à lui seul, inscrit un essai et délivré trois passes décisives, dont un coup de pied rasant en sortie de maul qui a trouvé Gaël Fickou. Après la sortie de Dupont à l'heure de jeu, l'affaire était déjà pliée (45-3) sur une sixième transformation de l'ouvreur Matthieu Jalibert. Lors de son deuxième match, la sélection de Fabien Galthié affrontera l'Irlande dimanche prochain à Dublin, où elle ne s'est plus imposée depuis 2011.

Reuters/AFP


1 view