Trois morts dans une attaque présumée terroriste à l’arme blanche à Nice


L’attaque s’est produite vers 9h00 à la basilique Notre-Dame, en plein coeur de Nice.Un assaillant armé d’un couteau s’écriant “Allah Akbar” a décapité une femme et tué deux autres personnes dans une attaque présumée terroriste survenue jeudi 29 octobre.Quelques heures après l’attaque, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé les musulmans de France à annuler les célébrations de la fête de la naissance du prophète (Mawlid), prévues ce jour, en signe de deuil et de solidarité avec les trois victimes.

L’attaque à Nice intervient deux semaines seulement après l’assassinat de Samuel Paty, décapité quelques jours après avoir montré en classe des caricatures de Mahomet.A la suite à cet assassinat, plusieurs médias français ont publié des caricatures du prophète, suscitant de la colère dans une partie du monde musulman où des appels au boycott de produits français ont été lancés.L’attaque du jeudi 29 octobre survient dans un contexte déjà tendu entre la France et la communauté musulmane. Dans l’après-midi, sur les lieux du drame, le chef de l’Etat a annoncé un renforcement de l’opération Sentinelle pour protéger notamment les lieux de cultes, les cimetières et les écoles.Le Premier ministre Jean Castex, a annoncé que le plan Vigipirate en France était porté au niveau “urgence attentat” sur l’ensemble du territoire national.Un conseil de défense est prévu pour vendredi 30 octobre.

Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête de flagrance pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle.Les empreintes de l’assaillant ont été relevées pour identification.


AFP/Reuters

2 views