Un policier tué dans une nouvelle attaque contre le Capitole à Washington


Le Capitole des Etats-Unis a été visé vendredi par une nouvelle attaque lorsqu'un jeune homme a précipité sa voiture sur des policiers, tuant un agent et en blessant un autre avant d'être abattu.


L'enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection après l'assaut début janvier. Les faits se sont produits près d'un point de contrôle du côté du Sénat, là où entrent de nombreux parlementaires lorsque le Congrès est en séance. "Le suspect a percuté deux de nos agents avec sa voiture", puis a heurté une barrière, a expliqué la cheffe de la police du Capitole à Washington, Yogananda Pittman. Et c'est avec la voix brisée par l'émotion que la cheffe de la police du Capitole a annoncé la mort de son agent, William Evans, qui travaillait dans ses services depuis 18 ans.


La police n'a pas révélé l'identité du suspect, qui a brandi un couteau avant d'être abattu. Mais les médias américains ont affirmé qu'il s'agissait de Noah Green, un jeune homme noir âgé de 25 ans. Ils ont diffusé sa photo ainsi que celle de sa page Facebook, sur laquelle il exprimait sa sympathie pour le dirigeant du mouvement "Nation of Islam".Le réseau social a réagi dans la soirée par un communiqué, où il indique avoir retiré les comptes Facebook et Instagram du suspect.


Tous ces habitués du Capitole sont encore traumatisés par l'attaque du 6 janvier. En effet, plusieurs milliers de partisans de Donald Trump s'étaient jetés à l'assaut du siège du Congrès le 6 janvier, au moment où les élus certifiaient la victoire de son rival démocrate Joe Biden à la présidentielle. Cinq personnes sont mortes au cours de cette attaque, et plus de 300 personnes ont été arrêtées jusqu'ici en lien avec leur participation à l'assaut.


Reuters/AFP