Une roquette frappe un immeuble de Tel Aviv


Un immeuble résidentiel de 13 étages dans la bande de Gaza s'est effondré mardi soir après avoir été touché par une frappe aérienne israélienne, selon des témoins. Des images vidéo ont montré trois panaches d'épaisse fumée noire s'élevant de la tour, dont les étages supérieurs étaient encore intacts au moment de leur chute. La tour abrite un bureau utilisé par la direction politique du Hamas, le parti islamiste au pouvoir à Gaza. Peu après l'attaque, le Hamas et le groupe du Jihad islamique ont déclaré qu'ils répondraient en tirant des roquettes sur Tel Aviv. Israël a interrompu tous les vols de l'aéroport Ben Gurion de Tel Aviv. Quelques heures plus tôt, Israël avait envoyé 80 jets pour bombarder Gaza et massé des chars à la frontière alors que des barrages de roquettes frappaient des villes israéliennes pour la deuxième journée, aggravant un conflit dans lequel au moins 28 personnes dans l'enclave palestinienne et deux en Israël ont été tuées. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a condamné les tirs de roquettes de Gaza sur Israël, mais s'est également dit préoccupé par la menace d'expulsion forcée des résidents palestiniens du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est.


AFP