USA: Biden qualifie de "risque grave" la cyberattaque attribuée à Moscou


Joe Biden a estimé mardi que la cyberattaque qui vise depuis plusieurs mois des sites du gouvernement fédéral américain, attribuée par Washington au gouvernement russe, représente un risque grave pour la sécurité des Etats-Unis, qui ne peut pas rester sans réponse. Lors d’une conférence de presse, le président élu des Etats-Unis a accusé son prédécesseur Donald Trump d’avoir manqué de vigilance. Joe Biden a ajouté que son administration prendrait les mesures requises pour y mettre fin. L’attaque a été attribuée par les services américains à des hackers russes qui ont pu espionner pendant des mois des clients du fournisseur américain SolarWinds. Plusieurs sites du gouvernement fédéral américain sont touchés par cette attaque informatique qui est importante et toujours en cours, ont déclaré mercredi dernier le FBI, l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA) et le bureau du directeur du Renseignement national. Les hackers ont pu notamment accéder à des courriels internes des départements du Trésor et du Commerce, ont déclaré des sources à Reuters, en affirmant qu’il ne s’agissait que de la partie émergée de l’iceberg. Dans la foulée, l'Otan et la Commission européenne ont annoncé samedi vérifier leurs systèmes informatiques. «A ce stade, nous n'avons découvert aucune preuve que la sécurité d'aucun réseau de l'Otan ait été compromise», a indiqué à l'AFP un responsable de l'Otan. Même tonalité du côté de Bruxelles.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain