Vendée Globe: Ruyant reprend les devants


Le skipper Thomas Ruyant a retrouvé la place de leader sur le Vendée Globe, mardi, au trente-septième jour de course, profitant des pépins de Charlie Dalin, relégué à la troisième place après avoir tenu le premier rôle pendant trois semaines. Ruyant (LinkedOut) a repris la course en main après l'avoir laissée le 23 novembre à Dalin (Apivia). Ruyant connaissait alors des ennuis techniques en haut du mât avant de constater une fissure importante dans l'un de ses foils (appendice latéral qui permet au voilier de voler). C'est désormais au tour de Dalin de subir une avarie et de laisser la première place à son rival. Le marin nordiste, engagé dans son deuxième Vendée Globe, navigue actuellement le long de la zone des glaces, très au large de la Tasmanie, au sud de l'Australie. Il est suivi de très près par Yannick Bestaven (Maître Coq IV), qui se tient à 9 milles nautiques (17 km), au classement de 14h00 GMT (15h00 de Paris). Le duo de tête avance vers l'océan Pacifique à bord de ses bateaux "volants". Ruyant a hâte de découvrir le Pacifique. Lors de sa première participation au Vendée Globe il y a quatre ans, il avait été contraint à l'abandon au sud de la Nouvelle-Zélande. Ce sera également une découverte pour Bestaven, engagé pour la deuxième fois sur le Vendée Globe mais dont la première participation avait tourné court en 2008 à la suite du démâtage de son bateau, moins de deux jours après le départ. Ce sera aussi un terrain de jeu inconnu pour Dalin, qui pour l'instant a l'esprit ailleurs que dans le Pacifique.


Reuters/AFP



3 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain