Volley : Cannes décroche son 10e titre de champion de France


Après 16 ans de disette, Cannes a remporté son 10e titre de champion de France en s'adjugeant la finale de la Ligue A masculine contre Chaumont, après avoir sauvé trois balles de match.


Pendant les deux premiers sets, les Cannois étaient impuissants face à l'attaque des hommes de Silvano Prandi qui n'ont pas raté grand-chose, emmenés par l'Italien Filippo Lanza, qui était passé à côté de son match le 24 avril. Après un troisième set assez rapidement lâché par le CVB52, le match a basculé dans un scenario complètement fou. En fin de quatrième manche, les Chaumontais ont eu trois balles de match, dont une sur réception, mais Lanza, arrivé en Haute-Marne début avril comme joker médical, n'a pas réussi à marquer le dernier point.


Au contraire, les Cannois, portés par le pointu australien Lincoln Williams, auteur de 30 points à lui tout seul, et bien épaulé par l'attaquant-réceptionneur roumain Adrian Aciobanitei (16 pts), sont revenus et ont arraché le quatrième set pour rester en vie. Et dans le tie-break, alors que Chaumont avait repris l'avantage, Cannes a finalement eu le dernier moment, grâce à une série de services de Williams.


Pour le club de Haute-Marne, la malédiction des finales du championnat de France se poursuit : après avoir remporté sa première finale en 2017, il a perdu les trois dernières en 2018 et 2019 contre Tours et en 2021 contre Cannes. L'AS Cannes détient désormais le record des titres de champion de France, premier club à atteindre la dizaine, seul devant un trio composé du Racing Club de France, du Paris Volley et du Paris UC, chacun neuf titres.


Reuters/AFP



1 view