Volte-face des pilotes de KLM qui acceptent le gel des salaires


Les pilotes de KLM, filiale d’Air France-KLM, ont accepté le gel de leurs salaires jusqu’en 2025, ouvrant la voie au déblocage d’un plan d’aide du gouvernement néerlandais, a annoncé mardi 3 novembre la compagnie dans un communiqué.


KLM est censé bénéficier d’une aide d’un montant total de 3,4 milliards d’euros, dont un milliard sous forme de prêts directs de l’Etat, pour lui permettre de traverser la crise du coronavirus, mais le refus du gel des salaires opposé le week-end dernier par les pilotes avait conduit le gouvernement néerlandais à retirer son projet.


Le syndicat des pilotes de KLM avait rejeté samedi 31 octobre la demande de gel des salaires pour cinq ans formulée par le gouvernement néerlandais, en rappelant qu’il avait déjà accepté un gel jusqu’en mars 2022 au moins, et que modifier cet accord à la dernière minute n’était pas acceptable. D’autres syndicats représentant le personnel au sol et le personnel navigant ont déjà accepté de prolonger le gel des salaires jusqu’en 2025.


Air France-KLM a fait état vendredi 30 octobre d’une perte d’exploitation de 1,05 milliard d’euros au troisième trimestre pour un chiffre d’affaires de 2,52 milliards, en baisse de 67% sur un an, et a dit anticiper une dégradation de la situation face à la résurgence de l’épidémie et les nouvelles restrictions de voyage qui en découlent en Europe, dont le reconfinement en France.


Reuters/AFP

0 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain