Yémen: les Etats-Unis vont retirer les Houthis de leur liste de groupes terroristes


Le secrétaire d'Etat Antony Blinken a informé vendredi le Congrès de son intention de retirer les Houthis de la liste des groupes considérés comme terroristes par Washington, a annoncé le département d'Etat.


Les Houthis avaient été classés parmi les groupes terroristes par l'administration du président Donald Trump, et des organisations d'aide humanitaire estimaient que cette désignation entravait leur action sur le terrain. Le prédécesseur d'Antony Blinken, Mike Pompeo, avait justifié cette mesure en soulignant les liens des Houthis avec l'Iran, auquel le président Trump était très hostile, et en rappelant une attaque meurtrière des rebelles le 30 décembre sur l'aéroport d'Aden, la deuxième ville du Yémen. Des organisations humanitaires ont déclaré qu'elles n'avaient pas d'autre choix que de traiter avec les Houthis, qui gouvernent de facto une grande partie du Yémen dont la capitale Sanaa, et que leur désignation comme terroristes les exposaient au risque d'être poursuivies en justice par les Etats-Unis.


La mesure annoncée vendredi intervient après un discours du président Joe Biden dans lequel il a annoncé la fin du soutien des Etats-Unis à la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite qui combat les Houthis au Yémen. Les belligérants ont réaffirmé leur volonté de mettre fin au conflit après l'engagement de M. Biden à soutenir les "efforts diplomatiques", mais une solution apparaît toujours hors de portée à ce stade, estiment des experts. Le conflit oppose depuis plus de six ans les rebelles Houthis aux forces gouvernementales, soutenues depuis 2015 par une coalition menée par l'Arabie saoudite. Il a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés, selon des organisations internationales, et provoqué la pire crise humanitaire au monde, selon l'ONU.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain